Association RPC Coquerel

Athanase Coquerel
(C) RMN (Musée d'Orsay)


Victor Hugo


Louis Blanc

Née en 1862 à l’initiative d’Athanase Coquerel, pasteur protestant et reconnue d'utilité publique depuis 1891, cette première entité de notre association deviendra en 1872 la «Réunion Protestante de Charité » à l’issue de la fusion de l’association des anciens catéchumènes de Monsieur le Pasteur Athanase Coquerel fils et des Comités de Bienfaisance de l’Union Protestante Libérale.

En 1877, quelques membres de la «RPC» constituent une société par actions sous le nom de «Orphelinat Athanase Coquerel Fils ». Des personnalités, telles que Victor Hugo et Louis Blanc, ont participé à son financement. Les activités de cette société étaient entièrement orientées vers l’action sociale : création d’une ambulance (service de soins à domicile, dispensaire), de logements locatifs à bon marché et d’un orphelinat auquel était adjointe une école d’horticulture.

Le 26 janvier 1891, un décret signé par le Président Carnot conféra à l’oeuvre la reconnaissance d’utilité publique. C’est en 1905 que celle-ci a pris la forme juridique des associations loi 1901.

En août 1900 fut inauguré à Crosne l’orphelinat Athanase Coquerel Fils qui sera transformé en 1966 en foyer d’accueil à caractère social financé par le département de l’Essonne.

Pendant les années 80 l’association à diversifié ces modes de prise en charge des jeunes. Les orientations pédagogiques vis-à-vis des jeunes qui nous étaient confiés nous ont conduit à les intégrer au plus près du tissu social en créant des petites structures pavillonnaires. Depuis, ce concept a largement fait ses preuves en matière d’individualisation des prises en charge des jeunes dans la mesure où il favorise leur future intégration dans la société.

Les années 90 ont été marquées par la reprise de trois autres Associations (Maeva, Notre-Dame de la Charité, Association Éducative de l’Essonne) ressentant des difficultés de fonctionnement ou de gestion.

A la demande des services de l’Aide Sociale à l’Enfance, l’association a redéployé ses établissements afin d’augmenter le nombre de places d’accueil dans le département de l’Essonne.

Dernière mise à jour : ( 11-05-2010 )