Abej-Picardie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

L'Association Abej-Picardie est issue de l'association Baptiste pour l’Entraide et la Jeunesse de Picardie (Abej) fondée en 1945 par le pasteur Henri Vincent est née du désir de la Fédération des Eglises Evangéliques Baptistes de France de prolonger son action sociale en prenant en charge la gestion d'une maison d’accueil pour orphelins à Trémel en Bretagne.

En Picardie, c’est en 1957 que Daniel Geoffriau, responsable des mouvements de jeunesse de la Fédération, ouvre la maison d’enfants « La Clairière », à Pierrefonds (Oise). En 1961, l’Abej crée une maison de retraite, « La Roseraie ». Elle change alors de nom pour devenir l’Association Baptiste pour l’Entraide et la Jeunesse.

Dans les années 80, l’Abej «Vallée de l’Oise » ouvre à Compiègne un centre d’hébergement et de réinsertion sociale, avec des ateliers de ré-entraînement au travail. Elle crée aussi un Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) et un Service d’Aide à Domicile, ainsi qu'un service socio-éducatif auprès des gens du voyage qui s'élargira pour un temps à l'ouverture et la gestion d'un terrain des gens du voyage à Jaux, dans l'agglomération compiègnoise.

L’association ouvre ainsi en 1991 l’une des premières MAPAD (Maison d’Accueil pour Personnes Agées Dépendantes) de France à Pierrefonds, « La Vallée verte ». Deux autres maisons de retraite suivent : « Les Chênes verts » à Gif-sur-Yvette et «Mosaïque » à Villemoisson.

La croissance de l’Abej dans différentes régions, notamment à Lille, est telle que l’association décide de se décentraliser. En 1993, elle se structure en associations locales ou régionales. Le comité local de la Vallée de l’Oise devient ainsi l’Abej-Picardie qui installe son siège administratif à Compiègne l’année suivante.

1995 est l’année de l’intégration de «Notre Maison» à Presles et Boves (Aisne), un centre d’hébergement et de réinsertion sociale est créé à la suite des ateliers d’adaptation à la vie active (AVA) fondés dix ans plus tôt avec le soutien très actif de l’Eglise Baptiste de Soissons.

L’Abej-Picardie et l’Association des Amis d’Emmaüs travaillent pendant plusieurs années à l’ouverture d’un CHRS (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale) de 75 places à Beauvais. Le projet se réalise et l’abbé Pierre inaugure en 1996 « Le Chemin».

En 2006, est ouvert le premier établissement après la fusion de nos associations : la maison de retraite « Les Acacias » à Mitry-Mory (77).

Dernière mise à jour : ( 17-01-2009 )
 
Copyright 2017 Abej Coquerel.